Association Les Niçois du Canton

Assouciacioun Lu Nissart dau Cantoun

CONCLUSION

              Sans doute vous êtes-vous dit, en lisant ces différents textes : "Mais pourquoi certains mots sont-ils écrits de plusieurs manières, suivant les époques ? "

              A cela, il faut nécessairement une explication que voilà.

              Tous les textes qui figurent dans cette brochure ont été retranscrits dans leur graphie originale (celle du manuscrit ou de la première publication).

              Du moyen âge jusqu'à nos jours, il est bien évident que la langue niçoise a évolué, comme toute langue "vivante".

              Même si elle appartient à l'Ancien Occitan, elle contient certaines particularités que l'on constate dès les premiers écrits datant du XIème siècle.

              Elle émerge du latin vulgaire dans des écrits comme le Cartulaire de Lérins, le Chartrier de l'Abbaye de St Pons, aux environs des années 1050.

              L'influence italienne est aussi très marquée suivant les époques, ce qui correspond aux périodes où le Comté de Nice était sous la domination des Princes de Savoie.

              Cela se remarque dans la graphie : la transcription des sons était différente lorsque les accents changeaient (tour à tour accent italien, ou français).

              Donc, étant donné qu'il n'y avait pas de règles précises d'orthographe, chaque écrivain utilisait la graphie qu'il créait lui-même, par rapport aux sons qu'il entendait.

              C'est donc dans un souci de fidélité aux auteurs, que ces différents textes vous ont été présentés ainsi.

 

Myriam CORA